Article du 10-09-2006

Plusieurs toiles de 5 m x 3 du Pictorama (ensemble monumental peint) sont consacrées à l'Antiquité.

La première fait état des principales civilisations antiques en présentant des personnages ou des mythes particuliers à chacune d'elles.
 


"L'antiquité" (détail) – toile de 5 mètres x 3 mètres – R. Dumoux

 

Dans la partie supérieure de cette toile de 5 m se déroulent plusieurs panoramas antiques:

– à gauche, sur fond de Pyramides, une scène paysagère égyptienne, avec le dieu faucon, Horus, conduisant une âme, alors qu'un porteur traverse ce monde aquatique fait de papyrus , de poissons et de canards aux dessins et couleurs merveilleuses de fraîcheur et de transparence.

– la partie centrale en haut, figure un temple grec abritant Zeus et Héra (Junon)
C'est l'architecture principale qui assure la construction du tableau.
Tout au dessous,  Athéna, déesse guerrière, escorte Apollon et sa lyre sur son char solaire . Ce groupe en mouvement assure la transition, le passage de l'antiquité égyptienne à l'histoire biblique.

– à droite, enfin, nous sommes chez les Hébreux. Les paysages évoquent les riches terres du pays de Canaan ( la Palestine, Terre Promise des Hébreux) et les monts et rochers du Sinaï. On remarque ainsi Moïse recevant les tables de la Loi sur les pentes du Sinaï. Il est précédé par un groupe qui transporte l'Arche d'Alliance, coffre de bois contenant les Tables de la Loi. Tout à côté au dessous un autre groupe transporte le chandelier à 7 branches, traditionnel du culte Juif.

La partie inférieure du tableau est comme un plan rapproché sur des dieux de la mythologie et aussi sur des figures de l'histoire sainte, biblique ou évangélique.

Ainsi de gauche à droite, on remarque Poséidon (Neptune) avec son trident, chevauchant un poisson. Puis, toujours sur le même plan d'eau, Aphrodite (Vénus);
Sur la partie gauche le prophète Isaïe: le motif est inspiré d'une sculpture romane de l'église de Souillac (Lot). Isaïe est l'oracle de l'Emmanuel. Il a une forte personnalité et son langage imagé et puissant en fait un grand poète. C'est lui qui va annoncer l'arrivée de l'Emmanuel lorsque Jérusalem est assiégée par les Assyriens.
Tout à droite un Roi est figuré: David vainqueur de Goliath.

Enfin en bas, au centre, il s'agit de l'ouverture sur une ère nouvelle .
Avec le christianisme nous quittons l'antiquité mythologique ou biblique: St Jean présente à un enfant le livre des Evangiles avec la représentation de la Vierge à l'enfant dont il est l'auteur. Ouverture aussi, en ce nouveau millénaire à d'autres spiritualités ou philosophies avec l'évocation d'un Bouddha.

Ce panorama de l'antiquité ne peut être exhaustif. Il suggère cependant les grandes civilisations antiques jusqu'au nouveau millénaire. Il évoque ces évolutions et passages d'une époque à une autre, d'un pays à un autre, par le choix des personnages mais aussi par la couleur. Il s'agissait de recréer la couleur de ces paysages aux parfums de parchemins dorés avec seulement quelques notes  bleutées comme les ombres du passé.

R.Dumoux
www.viapictura.com