Romans de la Table Ronde (art. 1)

Image à la une : Histoire de Merlin – Bataille entre Arthur et les barons rebelles – Roman du XIIIe siècle – Manuscrit copié à Saint-Omer, vers 1280-1290 – BnF, Manuscrit, Français 95 fol. 162v


 -> voir le site de la BNF sur la légende du Roi Arthur

T010061A
« Apparition du Saint Graal ». Enluminure illustrant u
n manuscrit de la Quête du Saint Graal, v. 1470. Folio 5 du manuscrit Français 112 (3). Bibliothèque nationale de France, Paris.

Le peintre vénitien Carpaccio (1455- 1525) était inspiré par la chevalerie et  en particulier pour son Saint Georges terrassant le dragon ; nous en avons parlé dans un article précédent.

La chevalerie est une source incontournable d’inspiration exemplaire.
Les romans de la table ronde sont un témoignage, une suite de récits édifiants mettant en valeur les exploits des chevaliers.

Parmi les romans du Moyen Age les Romans de la Table Ronde feront l’objet d’un article : il s’agit d’une série d’ouvrages consacrés au Roi Arthur et aux Chevaliers.
Les romans s’ajoutent les uns aux autres, mais le roi Arthur est le principe, la figure essentielle des épisodes.


Avant de parler des divers romans arthuriens, il faut considérer la seule figure du roi Arthur.

L’Arthur historique d’une part, et d’autre part l’Arthur de l’imaginaire romanseque.
Arthur est le plus glorieux des rois de Bretagne. (un historien vers 1100 avait fait l’historique des rois de Bretagne : Brutus dut s’exiler après un crime et il arrive sur une terre vierge, Albion qu’il appelle Bretagne et fonde ainsi la souche des rois de Bretagne)

Arthur personnage légendaire a-t-il existé?

– La Bretagne entre dans l’histoire à partir de l’invasion de César vers 55 avant J.C.
Claude en 43 établit la Pax Romana et les romains n’occuperont que le Sud de l’Angleterre et ils construisent le mur d’Adrien vers 122.
Le 4ème siècle verra en Bretagne, avec la Romanisation, le début du christianisme.
Les romains vont ensuite abandonner l’ïle et ce sera le règne des princes celtes qui vont s’opposer aux Pictes et aux Saxons.
Vers 460, les Bretons se liguent et ils vont remporter la victoire du mont Bardon:  c’est à ce moment qu’apparaît Arthur comme grand vainqueur.

Telle est l’apparition historique vers 500, d’Arthur comme Dux Bellorum, le chef des guerriers.
(A cet aspect historique s’ajoutent les légendes orales.)


– Arthur est un guerrier d’une stature exceptionnelle dans sa victoire sur les Scots, les Pics et les Saxons. Roi à 15 ans il multiplie les victoires et conquiert toute la grande Bretagne ( il tue un Géant près du Mont StMichel)  blessé dans un combat contre un neveu qu’il a tué, il va mourir sur l’île d’Avalon au Pays de Galles.

Arthur va devenir rapidement le héros central d’un ensemble de textes littéraires;
en particulier dans les romans de Chrétien de Troyes (vers 1160-1185)

– Arthur sera accompagné d’autres héros importants comme : Gauvain, Perceval, Lancelot.  Accompagné de son protecteur, Merlin, il créé une véritable institution utopique constituée par la Table Ronde dont les chevaliers sont exemplaires.

La table ronde est le rêve d’un monde d’égalité dont Arthur est le garant.

Elle fait référence à la globalité de l’Univers.
– Arthur est  à l’origine d’une extraordinaire merveille qui est le Graal : objet magique, sorte de ciboire dont la conquête s’impose aux chevaliers chrétiens en particulier à ceux de la table ronde (le St Graal est le vase dans lequel Joseph d’Arimathie a recueilli les gouttes du sang du Christ.)
– Arthur est l’incarnation mystique du Roi : le roi de jadis et le roi de l’avenir.
Il est l’incarnation des valeurs du Moyen Age, valeurs chrétienne mais aussi laïques.
A son nom on associe aussi son épée, Escalibur mais aussi des lieux des pays comme l’Irlande, la Cornouaille, l’Armorique, le Pays de Galle et des îles comme Avalon.
Ainsi est établi (sur des faits réels et aussi imaginaires) un portrait d’Arthur accompagné des objets ou faits et lieux majeurs qui l’accompagnent.

Les romans de la table ronde consacrés aux Chevaliers et en particulier à Arthur sont des manuscrits de la Bibliothèque de Rennes.
Il s’agit de 5 romans:
– le Saint Graal.
l’histoire de Merlin.
le livre de Lancelot du Lac.
la Gueste de Saint Graal.
la mort d’Arthur.

L’histoire commence avec Joseph d’Arimathie qui recueille le sang du Christ dans le Saint Graal et se termine avec la mort du roi Arthur en Bretagne.

Ces divers romans seront présentés dans les prochains articles.

R.Dumoux
www.viapictura.com

-> voir le site de la BNF sur la légende du Roi Arthur