Ensemble monumental peint. 2010

Image à la une : « De Rome au Christianisme (ou « Du Colisée au Golgotha ») – 2010 © R. Dumoux. viapictura.com

Dans un précédent article il a été question d’une toile de 5 mètres x 3 mètres réalisée à propos de l’Amérique du Sud et destinée au Pictorama.
Un autre article relatif à une 2éme grande toile, historique cette fois, et évoquant la tour de Babel, sera mis en ligne prochainement.

Pour l’heure, le présent article est consacré à la 3éme réalisation de cette année 2010 pour le Pictorama (ensemble monumental peint composé actuellement de plus de 40 tableaux de 5 mètres x 3 mètres chacun)

  « Le passage de Rome au Christianisme ». Tel est le titre de cette œuvre nouvelle.

Descriptif de cette composition : l‘environnement dans lequel se déroule l’action est composé à gauche du Colisée avec son velum, au centre de l’arc de Constantin qui est le pont reliant les deux côtés de la peinture, et enfin à droite le Temple de Jérusalem.

(L’intérêt d’une description narrative est de situer les divers éléments constitutifs de l’image : c’est là une démarche très classique de construction d’un récit ou de reconstitution d’une oeuvre.)

– L’action présente à gauche les jeux du cirque, les gladiateurs, les martyrs, et des animaux féroces, en particulier des lions qui déchirent un cadavre.

– Au centre contrastant avec l’aspect redoutable d’un ours, apparaît au 1er plan, une Piéta monumentale, au pied de l’arc de Constantin ; le Crucifié verse son sang accompagnant celui des martyrs.

– A droite enfin se dresse la  crucifixion, et au dessus d’elle,  devant le Temple, un rideau se déchire du bas en haut, selon les écritures. Au bas de la crucifixion, on retrouve la Madeleine et aussi divers symboles de l’humanité retrouvée et de la paix : la colombe, l’agneau , la gerbe de blé et la grappe de raisin. Ces éléments contrastent avec le côté gauche de la toile où sont représentés des lions rugissants, des cadavres ensanglantés et les pics ou fourches des combattants sanguinaires, témoignage de la cruauté.

Cette toile est la métaphore du sang versé. Le sang du crime, de la barbarie mais aussi le sang de la crucifixion.

Cette toile sera visible à l’occasion des journées du Patrimoine les 18 et 19 Septembre 2010, dans l’église romane de Laives (71) monument classé et bien connu, très visible depuis l’autoroute A6.
A noter que sur le site www.viapictura.com  est mis en ligne un enregistrement radio où je commente mon travail et en particulier ce grand tableau a tempéra. c’est ici

R.Dumoux
www.viapictura.com

Publicités

Une réflexion sur “Ensemble monumental peint. 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s