Clovis : Toile de 5 mètres x 3 mètres

Image à la une : « Clovis » – tempera sur toile 5 mètres x 3 mètres en cours de réalisation dans l’atelier – 2012 – R. Dumoux – ©viapictura.com

 

Le panorama que je réalise sur l’histoire de l’humanité se déroule depuis le big bang, parcourt les siècles jusqu’à nous et se projette dans le futur avec des perspectives sur la conquête de l’espace ou les nouvelles technologies. Ce sont de 40 à 50 toiles de 5 mètres x 3 réalisées a tempéra. L’ensemble est intitulé Pictorama.

Une toile historique manquait : l’histoire de Clovis.
(Cette année 2012 j’ai également exécuté une toile relative à la science :  « évolution » et  une autre : l’Afrique, oeuvres décrites précédemment sur ce blog).

L’histoire de Clovis se situe au 5éme siècle : Clovis est le premier Roi Franc Chrétien (466-511).
A partir de là, j’ai effectué des recherches : les batailles, conquêtes ou faits religieux. Il ressort de cette recherche que Clovis est un roi dont le destin est lié à l’installation du royaume des francs et grâce à la foi chrétienne.
Au cours de mes recherches j’ai vu beaucoup d’images, de tableaux, des miniatures. J’ai pu observer le visage de Clovis, de Clotilde, les guerrier Francs. L’image du baptême de Clovis à Reims… Je parcours  un article de revue intitulé: « Clotilde Femme, Reine et Sainte ». Une autre image me parle de l’armée franque de Clovis et aussi de l’histoire du vase de Soissons.

Le peintre Natoire a réalisé une toile intitulée: « Saint Rémi apporte à Clovis, la soumission du peuple de Reims ».
Dès lors on remarque que, s’il s’agit bien d’états, de territoires, de batailles et de conquêtes, le trait dominant est lié à la religion chrétienne.

D’ailleurs je relis un article  de journal… une biographie dont je note quelques extraits. « Clovis est chef de la tribu des Francs saliens. C’est un guerrier fameux, sans pitié et païen.
Il est vainqueur à Soissons face au chef romain Syagrius en 486. Puis en 496 il remporte une victoire sur les Allamans à Tolbiac. »
La femme de Clovis, Clotilde  était chrétienne et grâce à l’évêque de Reims Rémi elle convertit Clovis. Aussi après la victoire de Tolbiac, Clovis (selon son voeu s’il était vainqueur mais aussi en obéissant à son épouse) fut baptisé ainsi que 3000 de ses guerriers francs en 496 ou 498.. Grâce à sa conversion et à son baptême, Clovis réussit à unifier les Francs en régnant sur toute la Gaule, gagna l’épiscopat et ainsi légitima son pouvoir.

A l’aide de ces diverses lectures un profil de composition m’est apparu comme on fait un rêve.

J’ai  réalisé des découpages d’articles, de photos, des dessins de détails à partir de tableaux, de gravures anciennes et aussi de miniatures. Ainsi se constitue toute une accumulation de renseignements divers et de figures précises  ou de recherches d’ensemble.
Quelques exemples : j’ai dessiné avec précision le portrait de Clovis, sa chevelure, sa couronne, Clovis à cheval , le visage  de Clotilde, sa coiffure, sa robe. Les brocards de la  chasuble de l’évêque Rémi sont étudiés. J’ai fait aussi une recherche sur l’architecture intérieure de la cathédrale, ses mosaïques ou tableaux. J’ai recherché aussi comment se présente le trésor de Soissons
Ce dossier me permet de construire une composition. Ce sera à la manière d’un triptyque qui s’ordonne en juxtaposant plusieurs moments essentiels de la vie de Clovis avec des lieux incontournables et les figures essentiels qui accompagnent son destin.

– Ainsi  la partie droite de ce tableau montre le baptême de Clovis. Nous sommes dans la cathédrale de Reims avec l’évêque Rémi qui officie le 25 Décembre 496. Figure en bonne place Clotide.
– Sur le côté gauche , c’est Clovis et les champs de bataille, Tolbiac, Vouillé, Soissons  et l’histoire du célèbre vase de Soissons avec le trésor qui s’amoncelle au bas de la toile…
– Enfin la partie centrale montre le triomphateur, Clovis porté en gloire par un groupe de soldats francs.

 Clovis domine ainsi toute la composition, triomphant entre la foi chrétienne et son activité terrestre et guerrière. Il symbolise la suprématie sur les autres chefs barbares grâce à son alliance avec l’église et il devient le véritable premier roi Franc qui va unifier la Gaule.

La composition générale étant silhouettée à grands traits, il me faut ensuite préciser les figures principales, leur position dans l’espace. Ainsi je réalise un dessin précis au 1/10éme et puis une maquette colorée à l’aquarelle.  Le  projet pour cette toile étant achevé , je prépare  l’agrandissement au carreau  sur la toile de 5 mètres x 3 m. S’en suivront l’ébauche colorée et la réalisation finale.

Il sera nécessaire de voir l’oeuvre, sa présentation et également d’observer les détails, leur expression particulière comme par exemple le visage de Clovis lors du baptême : son expression est emblématique à la fois de sa conversion chrétienne mais aussi du regard songeur qu’il porte sur son activité terrestre. Il est comme un visage christique méditant sur la vie et l’activité des hommes.

R.Dumoux
www.viapictura.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s