L’OR au cours des siècles

L’Or au cours des siècles.

De tout temps l’OR fut l’objet de fascination et il fut utilisé dans toutes les civilisations . Il est symbole de la royauté  mais aussi de richesse et de rayonnement spirituel.
Il est intéressant de parcourir l’histoire pour observer  les divers modes d’utilisation de l’Or.

Historique de l’Or.

– Dans l’Egypte ancienne, l’or occupe une place de 1er plan et particulièrement dans la mythologie. : l’OR c’est le SOLEIL, c’est le dieu RÂ. L’or cela signifie aussi maître et Seigneur.
L’Or c’est Neb , cela vient de Nubie pays où est extrait l’or.Les Egyptiens croyaient les dieux faits d’or. Pyramides et obélisques étaient surmontées de pyramides en or.
La tombe de Toutankhamon découverte en 1922  présent un trône incrusté d’or, des chars en or des cercueils recouverts d’or et de pierres précieuses.. Egalement la tombe présente un masque mortuaire d’or incrusté de lapis lazuli  et d’obsidienne.
L’or joue un rôle majeur dans cette préparation au voyage dans l’au delà du corps du défunt au plus humble des objets recouverts d’or.
Plus tard l’usage de l’or en  Egypte s’est étendu à des personnalités n’appartenant pas à la famille royale.(on a découvert des bandelettes recouvertes d’or sur des dépouilles de hauts fonctionnaires.)

– Dans la Grèce Antique l’importance de l’or est à l’origine liée à la monnaie d’Or.
Thésée en fut à l’origine  et il associe la fondation d’Athènes à la création de la monnaie.  (monnaie apparue chez le Lydiens.
Puis le 1ères oeuvres d’art en or apparaissent à Mycènes avec les masques funéraires  et de nombreux objets en or dans les monuments funéraires.
L’or était attribué à l’oeuvre des  dieux. Pline raconte que l’or entre dans les alliages avec le bronze et l’argent..

(Pline défend la Rome antique qui prohibe l’usage de l’or.)

Dans cette Grèce de l’antiquité l’or entre dans la composition des statues de Phidias.. Pour l’intérieur du Parthénon Phidias a créé la statue chryséléphantine  de Athéna Parthénos.
Cet intérieur du Parthénon ne connaissait pas de culte à l’origine mais servait surtout à conserver les trésors  d’Athènes. Ce lieu était dû à l’architecte Ictinos avec  les décors de Phidias.
Cette Athéna dans le Naos du temple est construite sur une âme de bois  et elle est faite d’or et d’ivoire. Cette statue coûta très cher : l’équivalent de 300 navires de guerre .
L’Athéna fut transportée à Constantinople où elle disparut au 10éme siècle. Car son or  fut utilisé pour payer les troupes.
Phidias  quelques années plus tard réalisa la statue de Zeus d’Olympie  de 13 mètres de haut . Réalisée sur une âme de bois , les draperies  cheveux barbe  étaient en or et le trône incrusté de pierres précieuse. Le Zeus fut considéré comme la 3 éme merveille du monde. Zeus disparait dans l’incendie de Byzance  en 532.

L’Or dans la philosophie  apparait avec le philosophe romain Plotin  (205 270) Il développe la relation entre le monde réel et le monde idéal. Cela permet à l’âme de reconnaitre des êtres du même genre qu’elle.. Il élargit la notion de Beauté  aux discours, aux connaissances ou aux sciences . Tout art est une beauté de l’âme  et la Lumière est la manifestation pure du beau idéal.
L’Or reste beau, isolé du reste des éléments, tel le Zeus d’Olympie de Phidias  selon Plotin.
Plotin associe la Lumière , l’Or  et le Divin. Il fait de l’or l’instrument privilégié de de cette association. L’or a une valeur exemplaire comme la lumière  et ne correspond à aucune représentation.
Selon Plotin l’Or a une valeur métaphysique et esthétique.

Utilisation de l’or dans d’autres civilisations.
– L’Empire Aztèque détruit et pillé par Cortès:  l’or fut l’objet de toutes les convoitises. En effet les Aztèques ont réalisé des masques en or parfois avec des pierres précieuses.
Les incas ont laissé de nombreuses  figures en or –
– Pendant la Renaissance on pille  l’or des panneaux de Crivelli  . On fait aussi brûler des tapisseries pour récupérer l’or des fils tissés.
– La culture japonaise a utilisé l’Or dans les paravents . (vogue venue de Chine avec les Han) Les paravents se couvrent de plus en plus de feuilles d’or avec des scènes de la vie quotidienne , des saisons  , des oiseaux.
D’autre part la tradition des Bouddhas en or se développe dans toute l’Asie.  Par exemple en Thaïlande on ordonne la réalisation d’un Bouddha en de 16 m de haut et de 340 kilos d’or.

– Enfin actuellement l’intérêt pour l’or s’est transformé en une multitude de pratiques où l’or sert avant tout de garantie  à la valeur marchande des objets, sans regard souvent pour la valeur esthétique ou spirituelle. Il semble bien de collectionner, arrosoir, moellon, casserole ou vélomoteur recouverts d’or et autres objets témoins d’un niveau de vie, d’un luxe chic et parfois  kitsch.

R.Dumoux
www.viapictura.com