PATTERN ART

Image à la Une :  Toile de Raymond Dumoux – 150 x 200 cm – 1984

Ce nom est l’appellation d’un mouvement pictural en Amérique dans les années 75 à 85 ou 90. Mouvement assez bref mais d’une portée intéressante et qui eut pour mon travail une certaine influence. Plusieurs expositions de ce mouvement ont été organisées à Vienne ou Aix le Chapelle.
Cela correspondait aussi à New York à une rétrospective de Myriam Schapiro et d’autres artistes qui présentaient dans l’art actuel récent la relation avec Arts and Crafts, entre le décoratif et l’artisanat.

Ce mouvement résulte de la volonté des artistes du moment, de puiser une inspiration dans les Arts décoratifs.

MSCHA001_TheBeautyofSummer_19731974_-70x50_lo
Miriam Schapiro
The Beauty of Summer, 1973-1974
Acrylic, fabric on canvas, 70 x 50″
© Miriam Schapiro/Artists Rights Society (ARS), New York
Courtesy Eric Firestone Gallery

On inversa ainsi le Hight and Low sans intégrer par exemple le Pop et les médias et leurs produits. On s’approche ainsi de quelque chose de plus addictif (de moins réducteur) comme ci-dessous Robert Zakanitch, le fondateur de Pattern, en s’attachant à diverses traditions de l’Ornement.

zakanitch_Nerman_Install_4
Big Bungalow Suite III, 1991-92, Acrylic on canvas, 11 x 30 ft. Collection of the Artist. (Installation View: The Nerman Museum of Contemporary Art, OverlandPark, KS, 2015

Aussi à partir des années 78-80 j’ai été très attiré par les diverses réalisations du Pattern.
Je dois dire que précédemment j’ai beaucoup travaillé dans le sens de Support-Surface sur toiles libres mettant en valeur des trames répétitives constituant des géométries faisant apparaitre les formes de losanges de carrés ou carrés sur la pointe dans un nombre considérable de toiles libres traitées de cette manière, toutes de dimensions variables de 150 ou 200 voir 300 cm. C’est un corpus d’au moins 150 à 200 toiles sur 10 ans. Cet ensemble parait suffisant pour me permettre d’en parler d’autant qu’il a une importance sur l’évolution de mon travail au cours des années à venir.
Cette caractéristique abstraite géométrique m’interpela pour créer des éléments figuratifs qui prenaient ainsi racine dans les trames colorées. Parfois au début il s’agissait simplement de faire intervenir une tige de feuillages sur le côté de la toile, perturbant la surface d’ensemble plutôt minimaliste.

toileR.DUMOUX
Raymond Dumoux – Toile 150 x 200 cm – 1984

De véritables compositions figuratives virent ainsi le jour, inspirées de photos de presse, de petits croquis personnels, de paysages ou figures noyés ensuite dans des jeux de trames.
Procédé qui me plut d’autant qu’il me rappelait beaucoup certaines techniques de miniaturiste.

Cela m’apprit aussi la manière de la grande peinture composant un tableau classique (Poussin) à partir de bandes verticales et horizontales, très pertinentes et proches de la trame des pixels de l’image informatique.
Ainsi l’image de l’œuvre s’enrichit de plus en plus avec des figurations et des compositions très marquées.

Ces compositions furent imaginaires, fantaisistes ou bien simplement inspirées de canevas de tapisseries populaires ou de compositions très classiques reprises des maître du passé.

DUMOUX_1986-1
Raymond Dumoux – Toile 150 x 200 cm – 1986

Un grand développement se déroula pendant des années recherchant la séduction de sens et de couleurs des arts classiques que ce soit la tapisserie, le vitrail ou les sujets bibliques ou encore les thèmes sensibles et romantiques ou troubadour.
Cette veine importante de mon travail se déroula de 1974 à 1985 environ, en glissant de plus en plus vers une peinture assez « classique » liée aussi à la mise en évidence bien marquée du Métier de la peinture et de ses exigences. Études réalisées dans leur complexité depuis 1968, 1970.
Conjointement pendant toutes ces années le travail fut complexe en dessins (plume, mine de plomb) et gravures sur cuivre au burin, en pointe sèche ou à l’eau forte, à propos des mêmes thématiques, fonctionnant comme une diffusion de ces tableaux.
Tout se définit alors de mieux en mieux pour élaborer de véritables compositions picturales regroupées parfois par thèmes précis, de la mythologie au biblique ou évangélique.

Ainsi furent réalisées des séries à propos d’Ulysse, de Moïse, des Bacchanales ou issue du Romantisme populaire, lyrique, théâtral avec les figures des romans populaires.

Ce projet ainsi retracé de mon travail est une approche partielle car j’ai l’intention de remonter dans le temps, pendant les années ou je pratiquais un art à la fois abstrait surréaliste et aussi bien déterminé classique dans ses sujets.
Il se peut aussi que je démarre un projet à partir de mes innombrables dessins de courbes répétitives toutes de format A4 datant de 1963-1964, de mes origines avec mes deux mille dessins de toutes obédiences. La courbe a en effet une grande importance dans tout mon travail comme élément premier, élément de vie, de naissance, à l’instar de mes actuels dessins en 2019, tout de courbes et traitant de figures et de compositions symboliques.

De même il se peut que, en fonction d’évènements ou de la vie, j’abonde dans le sens de l’historique, du préhistorique, archéologique ou civilisationnel, voie que j’ai déjà entamé pour partir à la découverte de mondes anciens mais nouveaux qui répondraient à notre quête assoiffée de ce Sens maintenant perdu dans les brumes de la banalité.

 Je reprendrai le cursus de mon travail là où je l’ai laissé en 1998 ou un peu avant avec mon ensemble monumental peint de 65 toiles de 5 mètre sur 3 qui peu à peu m’a offert, s’en m’en rendre compte, une grande ouverture sur l’histoire du monde et des civilisations.
C’est une sorte d’appel vers l’ethnologie qui semble offrir maintenant, une destination non partisane à l’art et opposée aux répétitions des années passées ou opposées aussi à l’exploitation de la banalité quotidienne comme elle a cours si souvent maintenant.
Ainsi peut se développer et éclore aujourd’hui cette grande découverte du monde bien nécessaire à notre humanité pour laquelle nous recherchons un sens.

Raymond Dumoux
www.viapictura.com

DUMOUX_1984-4(120x150)
Raymond Dumoux – Toile 150 x 200 cm – 1984
DUMOUX_1986-3(150x200)
Raymond Dumoux – Toile 150 x 200 cm – 1986
DUMOUX_1986-2(200x300)
Raymond Dumoux – Toile 150 x 200 cm – 1986
DUMOUX_1985-1(200x300)
Raymond Dumoux – Toile 150 x 200 cm – 1985
DUMOUX_1984-2(150x200)
Raymond Dumoux – Toile 150 x 200 cm – 1984

 

Publicités